Comment faire de l’écotourisme ?

Nous avons tous envie de voyager, de faire de nouvelles découvertes et d’explorer des endroits magnifiques. Ce besoin toutefois nécessaire à l’épanouissement de l’homme se révèle porteur de plusieurs désastres non seulement sur l’environnement, mais aussi sur notre condition sanitaire. Puisqu’en voyageant nous polluons l’environnement, en y diffusant par la fumée des moteurs, plusieurs gaz à effet de serre. Et lorsqu’on regarde de près la situation climatique actuelle, il est bien plus qu’urgent d’intervenir en faisant le choix de méthodes radicales. Le tourisme qui contribue dans la plupart des pays au produit intérieur brut (PIB), doit faire l’objet de réformes pour offrir à tous les voyageurs une expérience poignante, en tant que défenseur de la nature. Certains établissements à vocation touristiques se sont déjà lancés dans cette voie, et ceux qui en font l’expérience n’en disent que du bien. Comment cela se fait-il ? Nous vous invitons à le découvrir à travers le présent article.

Choisissez un mode de déplacement moins polluant

écotourisme04Un voyage est comme une aventure dans laquelle vous, en tant que personnages écrivez une histoire faite de rencontres et d’apprentissage. Il est donc préférable de faire l’option des transports en commun pour un voyage de vacances. Ceci vous permet d’apprécier autrement le temps qui passe et les différents paysages qui se succèdent le long du trajet. Vous pouvez à défaut, décider de faire l’option de vous regrouper entre voisins pour réduire le nombre de véhicules à utiliser. Dans ce cas, il est préférable que vous évitiez d’utiliser la climatisation. Puisqu’elle induit une forte consommation de carburant et par conséquent une plus grande pollution de l’environnement. Privilégiez également les petites routes. Elles ont l’avantage de vous faire rouler moins vite et donc vous aident à diminuer la quantité de carburant consommée. Si la distance du trajet s’avère toutefois assez longue, il est préférable d’étendre proportionnellement la durée de votre séjour. Vous pouvez aussi penser à payer des taxes de compensation sur votre consommation de CO2. Elles sont généralement incluses dans les offres de plusieurs compagnies d’aviation.

Faites attention à votre consommation

écotourisme01L’une des ressources les plus exploitées lors d’un voyage reste sans aucun doute l’eau. Vous n’êtes cependant pas sans savoir que cette ressource vitale est très précieuse vu qu’elle n’existe pas en quantité proportionnelle pour l’ensemble du globe. Il est donc important que vous évitiez de la gaspiller. Mais comment procéder ? Faites l’option des douches rapides tout en faisant usage des produits de toilettes biodégradables (lessive, savons, etc.).Si vous séjournez dans un hôtel, il est préférable que vous réduisiez le nombre de serviettes à remplacer tout au long de votre séjour. Cela ne gêne en rien, vu qu’on ne lave pas quotidiennement nos serviettes chez nous. Pour ce qui est de l’énergie, pensez plutôt à un éclairage économique. Évitez de laisser les lampes et les appareils allument alors que vous n’êtes pas à l’intérieur. En pleine journée ;vous pouvez par exemple privilégier la douce lumière du soleil à celle des lampes. Prenez donc la peine d’ouvrir vos fenêtres tôt le matin et profiter de ce do précieux que vous fait la nature.

Vivez toutes les activités dans le respect strict de l’environnement

écotourisme03Ce n’est surement pas parce que la population locale adopte des pratiques très peu recommandables, que vous devriez aussi vous y mettre. Le respect de mère Nature passe par une bonne gestion des déchets. Évitez donc de jeter vos ordures un peu partout. Vous trouverez sans doute des endroits publics disposant de poubelles dans lesquelles vous pourrez les entasser. Faites le choix des produits locaux, aussi bien pour la consommation que pour l’hébergement. Vous contribuerez ainsi à réduire le cout de la pollution causée lors des transports de marchandises (par voie maritime ou aérienne). Pour les randonnées en forêt, nous vous recommandons le silence absolu. Certaines espèces sont très sensibles aux bruits. En plus, le calme vous permet d’apprécier autrement le spectacle. Évitez de vous retrouver complices des braconniers. La tentation est en effet très forte de penser à prendre avec soi un animal pour le retour. Mais ce faisant, vous contribuez à détruire l’écosystème local et à la disparition de certaines espèces. Nous vous recommandons donc de faire preuve de respect dans vos rapports avec la nature et avec la population locale.

écotourisme02Plusieurs labels sont aujourd’hui disponibles pour vous permettre de vivre la meilleure expérience du tourisme vert. Nous vous rassurons qu’il n’y a pas que des restrictions dans ce genre d’aventure. Vous prendrez du plaisir à découvrir la beauté d’un paysage et à pratiquer une multitude d’activités très intéressantes. Randonnées à pieds ou à vélo, escalade de montagnes, visites de musées, de parcs et bien d’autres encore. Que vous soyez seul ou en famille, l’expérience vaut vraiment le coup. Vous pouvez explorer internet pour découvrir la liste des meilleurs établissements intervenant dans ce secteur. Pour vous orienter dans le choix, nous vous conseillons de lire les avis ou de faire recours aux comparateurs. Ensemble, sauvons la nature !

Pourquoi l’environnement est-il important ?

On pourrait être tente de définir l’environnement comme un vaste ensemble regroupant l’homme et tout ce qui l’entoure. C’est donc ce cadre dans lequel nous naissons,grandissons, puis cessons de vivre (la mort). On pourrait même la considérer comme une grande maison dans laquelle chacun a un moment donnée de son existence se choisir un espace pour en faire son petit nid douillet. se basant sur ces quelques énumérations, et prenant en compte les défis actuels en matière de changements climatiques, nous pensons qu’il serait important de revenir sur certains aspects essentiels qui devraient booster notre engagement à défendre et protéger l’environnement. Nous vous proposons de les découvrir à travers la lecture du présent article.

Parce que nous y puisons notre nourriture

importance01L’homme extrait la totalité de sa nourriture de son environnement immédiat. Les fruits, la viande et même les boissons que nous consommons proviennent de la nature. Même si auparavant les produits bruts ne sont pas comestibles, plusieurs méthodes et procédés ont été conçus pour en extrait la substance nutritive. Aujourd’hui, le seul blé, produit dans les champs sert à fabriquer du pain, des pâtes alimentaires, des biscuits, etc. avec la noix de palme, nous pouvons obtenir d’huile et il en est ainsi pour beaucoup d’autres d’ingrédients. Si nous aimons pour autant manger à satiété et profiter des fruits de la nature, nous devrions aussi apprendre à lui laisser le temps de produire pour chaque saison le fruit qu’il faut. L’homme, seul être vivant dote de la raison, a dans le but de répondre a son besoin de consommation, créer tant de méthodes qui aujourd’hui perturbent le cycle de la vie. Faisons donc attention, pour éviter que les générations à venir ne vivent pas dans cette insouciance qui a pendant longtemps pousser l’homme dans ce ravin. Œuvrons plutôt à l’édification d’un pont solide qui nous aidera à donner une seconde vie à la terre.

L’environnement influe sur la qualité de la vie

importance02La qualité des produits de la terre, la qualité de l’air que nous respirons ou de l’eau que nous buvons a un effet direct sur notre organisme. Vous convenez avec nous que si nous n’accumulons que des toxines dans notre organisme celui ne sera pas en bon état. Partant de ce principe, il est très facile d’établir le rapport entre notre environnement et notre état de sante. De plus, notons que la plupart des comprimes que nous prenons sont des extraits de plantes. En effet, les végétaux contiennent certaines substances thérapeutiques qui sont étudies dans les laboratoires du monde. Lorsque l’une des substances ce révèle efficace contre un mal donné, elle est transformée en gélules ou en comprimées. Même les huiles essentielles et les compléments alimentaires sont extraits des plantes.

Un mauvais usage des ressources environnementales entraîne les conflits

importance03Selon un récent rapport de l’OTAN certains conflits qui naissent un peu partout dans le monde, sont la conséquence de l’épuisement de certaines ressources naturelles comme l’eau, le pétrole, l’uranium et bien d’autres encore. Nous nous devons de prendre conscience du fait que la terre est un bien commun et que ces richesses appartiennent à tous. Il n’est donc pas nécessaire de s’entre-tuer pour profiter de ses ressources. L’idéal  aurait été que pour ce qui est des ressources vitales comme l’eau nous puissions en fait un usage modéré et permettre à ceux qui n’en ont pas en quantité suffisante de pouvoir en profiter. Mais, en ce qui concerne les ressources minières, il est important de permettre à l’ensemble des citoyens du territoire, objet de l’exploitation, d’en profiter à part égale.

Tous les êtres vivants sont liés

Nous abattons des arbres, tuons des animaux sans pour autant nous inquiéter. C’est bien plus que criminel, que de s’adonner à ce genre de pratique. La raison est toute simple. Chaque espèce fait partie d’une chaîne alimentaire. Elle puise dans ce cercle fermé, les ressources nécessaires a sa croissance et sert également de source d’approvisionnent pour une ou plusieurs autres espèces.La détruire revient donc à briser cette chaîne et à mettre en danger tout l’ensemble.

importance04À force d’exercer ce genre de pression sur l’environnement, nous en sommes arrivés à assister, impuissants à la disparition de plusieurs espèces animales et végétales. Actuellement, plusieurs autres sont sur le point de disparaître et tout ceci par la seule faute de l’homme. Nous en subissons déjà les conséquences. Les espaces de forêts disparaissent, et avec eux,ceux sont les plantes qui jouent la fonction de purification de l’air qui meurent. Si nous tenons à respirer de l’air pur, il est capital que nous fassions du reboisement une alternative de premier rang.

Nous n’avons nullement besoin d’une parcelle d’autorité avant de nous engager dans la lutte. Depuis nos maisons, nos bureaux ou même dans la rue nous pouvons agir en protecteur et défenseur de l’environnement. Car notre bien-être dépend du sien. Unissons-nous donc dans ce combat qui est celui de tout le genre humain.

 

Quels sont les meilleurs campings à Soustons ?

Nous avons été durant les congés de Pâques derniers, passé des vacances dans les Landes. Nous avons choisi de poser nos valises à Soustons. Cette ville de 5743 habitants nous a révélé toute sa chaleur et sa beauté.

La splendeur du camping Fram Nature

Nous sommes vraiment comblés par la visite d’un camping Soustons. Ce camping est vraiment sublime et tire toute sa splendeur du magnifique paysage qui entoure la ville de Soustons, situé à mètres dans les Landes, en Aquitaine. Ce gîte très gracieux jouxte un étang. Ce site offre une diversité biologique inestimable et un patrimoine naturel d’exception. Nous avons pêché au Lac marin de Vieux Boucau situé seulement à 200 m au bord, d’où nous avons ramené quelques poissons que nous avons braisés pour le repas du soir. Ce camping est une référence en matière de camping. Ce gîte dispose d’emplacement inédit et insolite pour agrémenter vos weekends, vos congés et vos vacances.

Nous avons énormément profité des infrastructures aquatiques et vaqué à notre loisir préféré ; la natation. Nous nous sommes détendus ce weekend dans la piscine chauffée et nous avons également profité du Hammam. Dans l’après-midi nous sommes allés faire un peu d’équitation

Camping l’Airial

Ce site compte 443 emplacements disponibles et 58 mobil-homes pour vous accueillir dans un cadre idyllique qui vous apporte le bonheur. Nous avons passé des soirées animées dans le karaoké du coin. Nous avons découvert les talents cachés de Janine qui nous a proposé du Maria Carrey avec sa voix sublime. Franchement, elle aurait pu s’engager dans une carrière musicale. Nous sommes allés voir un spectacle de comédie le lendemain et nous avons terminé la soirée en apothéose par une soirée dansante organisée par le camping pour égayer les visiteurs. Au matin, après le petit-déjeuner, Pierre est allé faire du vélo avec Janine tandis que Boris et Jeannot ont engagé une partie de Tennis. Naomi et moi avons préféré aller jouer au Volley-ball. Pélagie mon épouse quant à elle décidé de nous préparer un barbecue pour titiller les papilles gustatives dès notre retour.

D’autres Campings

Nous avons passé des moments mémorables à Soustons sur la côte Atlantique avec ses grandes plages. Nous avons pu rallier les principales destinations des Landes à savoir Biscarrosse, Messanges, Saint Julien En Born, Lit Et Mixe, Mimizan et Sanguinet et ses merveilleux campings. Nous vous recommandons fortement ses campings pour leurs équipements de bien-être comme le Jacuzzi, le Sauna et l’espace du Spa.

La Corse est-elle encore une ile sauvage et préservée ?

Envie de faire l’expérience du camping en famille ou avec vos amis. Le seul souci pour l’heure actuelle est que vous peinez à choisir une destination. La raison principale est que vous recherchez un endroit calme non loin de grande agglomération. Ceci devrait entre autres vous permettre de faciliter votre accès à certains services utiles, mais absents sur les sites. Ne soyez donc plus inquiet. Optez pour la Corse comme destination. Découvrons ensemble les atouts qui font de la Corse l’une des régions touristiques prisées, nous évoquerons entre autres les principales villes de la région et la présentation des campings les plus insolites de la région.

Les agglomérations urbaines de La Corse

La Corse est une région administrative de la France. Elle s’étend sur les deux départements que sont : la Corse-du-Sud et la Haute-Corse. Elle est également la quatrième plus grande ile de la Méditerranée. Destination touristique par excellence, la région compte plusieurs grandes villes. Celles-ci disposent de ports qui permettent des liaisons avec le continent européen et le reste du monde. Il s’agit entre autres des villes de Batia, d’Ajaccio, de Calvi ou encore de Porto-Vecchio. Ses différentes villes sont accessibles par plusieurs voies (aériens, maritime, etc.) et disposent de pistes routières très praticables. Venez y faire l’expérience de séjours de détenues très agréables. Vous ne manquerez pas d’attractions et encore moins d’activités intéressantes à y pratiquer.

Les offres de logements très intéressantes

Vous pouvez trouver dans un club de vacances en Corse avec un tarif très dérisoire. En plus de cette formule, les promoteurs intervenant dans la région proposent plusieurs autres offres de logements. Il s’agit notamment des complexes hôteliers, des maisons locatives, les gites et les campings. Il en existe de tous les genres et de standings différents. Vous pourrez y trouver des campings thématiques très abordables. Noua pouvons par exemple évoquer :

  • Les résidences Perla di Mare. Situé au cœur de la nature, le site vous propose des Mobil homes et autres logements espacés et très confortables. Ils vous proposent également des aires de jeux en pleine nature un programme d’activités riches en découvertes et en sensations fortes. Toute la famille y trouvera sans aucun doute une activité qui répondra à ces attentes. En plus, les espaces aquatiques sont très bien entretenus.
  • Les résidences U Quarciu. Ce site est situé au cœur d’une région calme et facilement accessible. Il propose dans son corpus d’activités des randonnées, des sorties découvertes (pour visiter les monuments, sites et musées de la région). Vous avez accès à des logements très confortables, à des soirées riches en couleurs et un lot de services complémentaires très intéressant.

Comment préserver l’environnement

L’environnement dans lequel nous évoluons est une grande priorité que nous devons sans doute préserver. Préserver la nature revient à prendre soin de lui et participer à son développement. La protection de l’environnement consiste à garder son entourage et se protéger aussi contre les maladies. Vous protégez ainsi la société sur une longue durée et d’autres pourront apprécier le travail abattu après vous. La protection de l’environnement apporte un grand bien dans la vie de l’être humain et lui procure assez de ressources. Vous vous posez la question de savoir comment préserver l’environnement pour en tirer des bénéfices sur une bonne durée. Eh bien ! à travers quelques façons que nous allons énumérer, vous allez pouvoir les mettre en pratique et voir ainsi votre environnement en parfait état. Pour mieux réussir ce défi qui se lance à tout le monde, il est important de savoir que plusieurs facteurs entrent en jeu.

S’informer et participer

préserver-environnement04Il est important de prendre part aux audiences publiques concernant l’environnement et de pouvoir donner son point de vue au niveau provincial, local ou fédéral.

Se mettre à l’écoute sur les enjeux sociaux, environnementaux et de développement concernant les sujets contemporains, ce qui vous permettra de faire des choix plus éclairés. Ainsi vous accomplissez votre devoir civique.

Il faut avoir une idée sur quand, où et quoi recycler.

Il faut évaluer et essayer de compenser les émissions à effet de serre.

Il faut chaque fois calculer son empreinte écologique

Il est important d’investir dans des titres, des fonds et certaines entreprises qui sont écoresponsables

Il faut soutenir les initiatives qui sont écoresponsables

Il faut savoir comment organiser les événements qui proviennent des initiatives écoresponsables.

Il est important de pouvoir rejoindre une organisation qui a un statut social ou environnemental, dans le cas contraire essayé d’en créer une.

Il faut que vous implantiez des pratiques pour un développement durable en impliquant votre direction

Il faut également commencer par faire la sensibilisation et faire une promotion du développement à long terme auprès des proches tout en leur expliquant le comportement à adopter face à l’écoresponsable et qui sera profitable et pour d’autres.

L’eau

préserver-environnement03Il faut commencer par utiliser une pomme de douche qui a un débit faible

Il faut suivre les recommandations que la municipalité entreprend concernant l’eau en été

Il faut aussi privilégier une toilette qui a un volume faible d’eau ou bien qui dispose de deux chasses d’eau

Il faut essayer de ne pas trop laver son auto

Il faut commencer par faire la vaisselle à la main et éviter de le faire avec le lave-vaisselle

Il faut réduire la durée de votre bain

Il faut opter pour la douche au bain

Il faut commencer par récupérer les eaux grises pour tirer la chasse désormais

Il faut aussi commencer par bien fermer les robinets

Il faut faire réparer les robinets qui ont des fuites

Il ne faut plus laisser l’eau couler l’eau inutilement et même si cela devait être le cas il faut le récupérer pour arroser les plantes.

L’énergie

préserver-environnement01Il faut que vous commenciez par augmenter l’efficacité énergétique de la maison

Il est important de commencer par privilégier le chauffage électrique ou le faire le plus souvent avec les énergies vertes

Il faut éteindre les lumières et les appareils qui restent allumés à longueur de journée et surtout quand vous devez quitter les lieux

Il faut accroître l’énergie des appareils ménagers

Il faut éteindre les ordinateurs et les télévisions et les débrancher à la fin de la journée afin qu’il ne puisse consommer l’électricité en mode veille

Il faut qu’il y ait une limite au chauffage en hivers tout en laissant la lumière ardente du soleil entrer dans la maison au cours de la journée.

Il faut remplacer les thermostats analogiques par d’autres qui sont numériques

Il faut que vous commenciez par privilégier les piles rechargeables au détriment des piles jetables

Il faut utiliser des ampoules qui consomment moins et qui ont une longue durée

Il faut commencer par optimiser les brassées de lavage

Il faut limiter l’utilisation abusive des climatiseurs pendant l’été et empêcher plutôt que le soleil n’entre pas dans la maison.

La consommation

préserver-environnement02Il faut faire attention aux affaires afin de pouvoir s’en servir plus longtemps

Il faut acheter des produits qui ont une qualité et qui ont une durée de vie longue et qui peuvent être réparés

Il faut privilégier l’achat des produits biologiques

Il faut privilégier les produits en vrac et non les produits emballés

Il faut éviter d’acheter des bouteilles d’eau surtout ceux en petit format

Il faut aimer prendre l’eau du robinet

Il faut éviter d’utiliser les produits jetables

Il faut privilégier l’utilisation des produits locaux

Il faut prendre l’habitude d’utiliser les produits recyclés et recyclables

En somme nous dirons que cette liste n’est pas exhaustive et que plusieurs propositions existent et vont vous permettre de mieux protéger l’environnement. On peut compter la réutilisation de certains produits, le recyclage de certaines choses et l’habitude qu’il faut avoir lors des transports ou voyages.

Le Périgord, une terre encore sauvage

Le Périgord est un comté très ancien qui autrefois couvrait le département actuel de la Dordogne en Nouvelle-Aquitaine. La Dordogne est un département essentiellement rural et qui est caractérisé par un patrimoine culturel historique et archéologique assez spécial. Le comté de Périgord est très vaste, il est soumis à une loi de la nature encore assez précaire bien qu’il y ait des traits de modernité. C’est dire que c’est une terre qui est encore sauvage. Nous vous invitons à découvrir le Périgord dans son originalité à travers cet article.

Composition du Périgord

Le Périgord est un comté pluriel. Inscrit dans le département de la Dordogne, il se compose de 4 parties. Ce sont ces quatre parties qui forment le Périgord. Il y a au nord, le Périgord vert qui est caractérisé par des forêts de chênes clairs et châtaigniers. C’est à cause de ces espaces verts que cette partie du Périgord porte ce nom. Mais en plus, c’est une partie granitique de la Dordogne appartenant géologiquement au Massif central.

Au nord-ouest et au centre, il y a le Périgord blanc, autour de Périgueux et Ribérac. Ce Périgord possède une terre calcaire et il y a de grands champs de céréales. Ces champs lui ont valu le surnom « grenier du Périgord ».

Au sud-est et au sud-ouest, il y a respectivement le Périgord noir et le Périgord pourpre. Le Périgord noir désigne les forêts de chênes verts qui ont des feuillages sombres et la terre y est plus riche que par rapport aux quatre autres Périgord. Le Périgord pourpre se situe autour de Bergerac et de son vignoble. L’appellation Périgord pourpre rappelle la couleur des feuilles de vigne pendant l’automne.

À la découverte des espaces sauvages du Périgord en mode camping

Le Périgord regorge de ressources naturelles et sauvages. Nous pensons vraiment que le camping est un moyen propice pour visiter la région tranquillement et découvrir les richesses du territoire. Le camping Périgord noir La Palombière est un établissement 5 étoiles qui est installé dans un espace où la nature se révèle à vous autrement. Il est dans un espace complètement vert, et il vous propose des randonnées pour découvrir la région.

Un séjour en camping vous permettra de parcourir la forêt de Born et ses étangs, les gorges de la Vallée de l’Auvézère, les landes du Plateau, ou encore plusieurs autres gorges et paysages authentiques. Au Périgord, l’orchidée, cette magnifique fleur vous dévoile ses senteurs et ses mystères. L’abeille est une espèce protégée et le miel coule à flots. Nous vous recommandons donc de séjourner dans le Périgord pour un séjour détente et sensationnel.