Ecotourisme dans le Var : Quelles activités pratiquer ?

Destination touristique phare aux portes de la PACA, le Var est l’une des régions dont le caractère verdoyant suffit à comprendre qu’on est en plein cœur de la nature. Chaque année, le Var est pris d’assaut par des écotouristes de différentes nationalités. Et pour cause, ses merveilleux paysages, ses reliefs pittoresques, la mer tout comme les montagnes sont les principaux objets de convoitise.

Pour profiter pleinement de la vie dans cette partie de la France, il est préférable d’opter pour une location d’un mobil-home dans le Var.

Découverte de la flore méditerranéenne

Passez un séjour botanique dans le Var vous permettra d’explorer toutes les parties de la flore méditerranéenne avec enthousiasme. Ainsi, vous aurez l’occasion de découvrir plusieurs espèces d’arbres et arbustes comme les oliviers sauvages de même qu’un large éventail de végétaux.

C’est toujours un plaisir de flâner à travers les plantes et de vivre des moments insolites de ce genre car l’occasion se présente rarement. L’odeur spéciale des plantes vous garantira un sentiment de bien-être et une immersion très conviviale.

Si vous avez envie de faire du tourisme autrement, alors, offrez-vous l’occasion de vivre des moments merveilleux en pleine végétation.

Une expérience zoologique excitante

Profitez de vos vacances et aller à la découverte de plusieurs espèces animales. Cette aventure unique promet de fortes sensations avec les cris et des scènes spectaculaires offertes par certains animaux. Cette visite fera particulièrement plaisir aux enfants qui ont toujours découvert les animaux qu’à travers les livres.

Passer une journée au zoo, c’est s’offrir un beau spectacle des yeux et un spectacle qui donne à voir aussi bien des oiseaux, des mammifères, des rongeurs, des félins et autres espèces animales en voie de disparition.

Si vous aimez les animaux, alors une visite guidée dans un parc zoologique vous fera un grand bien.

Se détendre dans un parc paysager et verdoyant

Passer des vacances entre pins parasols, pinède et palmiers est ce qu’il y a de plus beau. Vous pouvez, par exemple, vous rendre au Parc Braudel où l’environnement verdoyant composé de plusieurs variétés de plantes vous procurera un immense plaisir.

Ce parc s’étend sur près de 7,5 hectares ; ainsi, toute la famille pourra se balader en plein air et en toute sérénité à traves ses larges rangées d’arbres et de terres sableuses. C’est le point idéal pour accéder à la mer si vous aimez passer du temps en bord de mer.

A la découverte de la faune et de la flore Corse

Le paysage Corse est l’un des plus beaux et des plus séducteurs du monde, grâce aux mille et une couleurs et merveilles qu’il offre aux regards des visiteurs de l’île. Celle-ci possède une faune et une flore extrêmement riches et variées, qui font d’elle l’une des plus grandes attractions touristiques d’Europe. Vous avez prévu un camping en Corse et vous voulez savoir à quoi s’attendre à propos de sa faune et de sa Flore ? Cet article dispose de toutes les réponses à vos questions.

 

La faune Corse

En Corse, la faune est particulièrement diversifiée qu’elle soit terrestre ou aquatique. On y observe différentes espèces d’oiseaux notamment le goéland d’Audouin et le gypaète barbu qui sont des espèces protégées, le Balbuzard pêcheur, le milan royal l’aigle royal et la sitelle de la faune endémique corse. Il est courant de rencontrer des cochons vagabondant en groupe aux abords des forêts. Leur viande est très prisée par les habitants de l’île.

Plus en forêt profonde, ce sont les sangliers et les cerfs qui se font remarquer. Emblème de la Corse, le mouflon, quant à lui, vit en altitude, et ne descend des montagnes hautes qu’en hiver. La population mouflons en Corse à ce jour, est estimée à 500 individus environ. C’est pour cette raison que le mouflon est surveillé de près par les agents du Parc Naturel Régional de Corse, et est interdit de chasse.

 Il existe également de nombreux lézards endémiques à l’instar du lézard de Bédriaga. On ne rencontre d’autre serpent que la couleuvre. La tortue d’Hermann, qu’on observait jadis aux côtes, est aujourd’hui une espèce en voie de disparition. La population aquatique est également très riche et variée. Les eaux corses comptent environ 150 différentes espèces de poissons des rascasses aux sardines en passant par les dorades. Les fonds marins sont peuplés entre autres par des barracudas, des dentis et des langoustes.
 

La Flore Corse

On distingue principalement en Corse une flore méditerranéenne, une flore montagnarde et une flore subalpine. Favorisée par le climat et la forte présence de zones humides, la végétation est plutôt dense sur l’île. On y compte 2000 espèces végétales dont près d’une centaine sont endémiques. Les maquis et les forêts constituent essentiellement le couvert végétal de la région. On y retrouve plusieurs espèces de plantes dont la bruyère, le genêt, le myrte, des châtaignes et des chênes.

On peut observer, hors des forêts et maquis des eucalyptus, des oliviers, des agaves, des cédratiers et des figuiers. On note une forte présence du pin maritime sur l’île. Des plantes protégées telles que le myosotis corse et le chrysanthème laineux sont également disponibles.
 

Parcs et réserves naturelles

Cinq réserves naturelles sont retrouvées en Corse et sont gérées par le Parc Régional. La faune et la flore y sont préservées. La plus grande, s’étendant sur 80000ha est celle des Bouches de Bonifacio. Les quatre autres réserves naturelles sont celles de l’étang de Biguglia, de Trè Padule de Suartone des îles Finocchiarola et de Scandola.

La campagne Bretonne est-elle la plus belle campagne française ?

Au-delà de tout, les campagnes font partie des endroits les plus préservés au monde et disposent d’une beauté extrêmement naturelle. Si vous avez envie de découvrir de beaux paysages et de sentir tout le plaisir qu’ils procurent, vous êtes au bon endroit. Cet article vous dévoile tout ce qu’il faut savoir sur l’une des meilleures campagnes françaises : la campagne bretonne.

Un endroit qui fait voyager dans le temps

Une campagne est un milieu rural faisant allusion à des espaces cultivés habités. Elle s’oppose du coup au concept de ville ou de milieu urbain. Mais contrairement à ce que l’on peut puisse penser, des séjours en campagne disposent de toutes les chances d’être agréable et relaxant.

La campagne Bretonne en est une preuve certaine. C’est un endroit qui vous ramène les souvenirs les plus lointains : le décor des ateliers de forgerons, des épiceries, des quincailleries et bien d’autres. C’est le genre d’endroit qui vous fait revivre le monde des siècles passés, l’ambiance conviviale régnant surtout lors des fêtes des métiers les plus vieux au monde.

Un paysage hors du commun

L’une des caractéristiques indéniables des campagnes réside dans le paysage qu’elles offrent et la campagne en Bretagne n’échappe pas à la règle. Retrouvez-y un paysage à la fois éblouissant et naturel. L’exemple s’étend sur la « montagne bretonne » qui n’a rien à envier aux sommets des Alpes ou d’Auvergne.

Dans les monts d’Arrée, son altitude s’élève dans les 384 mètres. Retrouvez également le long des berges aménagées, le canal de Nantes à Brest qui s’étend sur 360 kilomètres. Il est très favorable aux promeneurs et aux randonneurs. D’autre part, les rivières chantantes, les hêtres majestueux et les chênes centenaires ne constituent pas les seules forêts de la campagne bretonne. On y retrouve également Brocéliande qui fait déjà objet d’un nombre important de légendes. Retrouvez les chaos rocheux dans toutes leurs formes dans la forêt de Huelgoat, une autre merveille en Bretagne.

Le climat est assez agréable en campagne Bretonne et laisse place à des jardins d’une beauté exceptionnelle. Découvrez-y des plantes exotiques et aussi des plantes rustiques. Des palmeraies aux jardins toscans, il y a de quoi ne pas se plaindre. 

Laissez-vous tenter !

En définitive, séjourner en campagne peut s’avérer très relaxant et merveilleux. Le tout réside dans le choix de la meilleure cible et la campagne Bretonne parait propice. Plusieurs qualités en expliquent la raison et cet article en a dévoilé une bonne partie. N’oubliez surtout de séjourner dans un gîte ou encore dans un camping en Bretagne avec piscine pour en profiter au maximum.

Quels sont les meilleurs chemins de randonnée en Aveyron ?

L’Aveyron est un département exceptionnel pour la randonnée. Il y a en effet, en Aveyron, plusieurs circuits naturels ou tracés plus tard par l’homme, qui offrent de très beaux spots, de jolis panoramas. Mais dans ce concentré de circuits, il y a certains qui ont la spécialité d’être parmi les meilleurs en Aveyron. Alors, quels sont ces meilleurs chemins de randonnée en Aveyron ?

Pont-de-Salars

Le PR31, ou la randonnée à Pont-de-Salars est une balade très intéressante, qui se déroule au pays des lacs du Lévézou. Entre les communes de Rodez et de Millau, vous pourrez admirer des paysages fantastiques. Le bourg de Pont-de-Salars ouvre ses entrailles et vous présente les lacs du Lévézou, et la vallée du Viaur, une vallée à la fois étroite et profonde. En chemin, cette randonnée vous donne l’occasion de visiter Saint-Georges-de-Camboulas et son église qui date du 14ème siècle, son oratoire datant du 16ème siècle et un tombeau bien mystérieux qui est creusé dans la pierre. C’est une randonnée qui dure plusieurs heures, mais des heures agréables, surtout si c’est en famille qu’elle se fait. Alors, sac au dos, allez en famille ou entre amis, si possible, accompagné d’un guide qui connaît les coins intéressants de cette balade.

La couvertoire

Profitez d’une belle randonnée au cœur du Causse. C’est une randonnée très particulière, parce qu’elle se déroule en boucle. Elle est facile à faire, ne dure que 3 heures 30 minutes, et c’est une balade dont les enfants peuvent aussi profiter. Elle est longue de 10,6 kilomètres, et a un dénivelé de 142 mètres. Pour description de la balade, la randonnée au cœur du Grand Causse est au cœur du territoire des Causses et des Cévennes. C’est une occasion unique de découvrir un patrimoine culturel de l’agropastoralisme méditerranéen. Ce site est inscrit à l’UNESCO depuis 2011, ce qui fait de ce circuit, l’un des particuliers à parcourir si on en a l’occasion. Ce n’est que des paysages fabuleux qui se présentent à vous le long de ces 10 kilomètres 6. Depuis une cité fortifiée, de la Couvertoire, vous parcourrez le causse du Larzac, un causse aride et sec qui se présente sans vie, mais qui regorge de potentialités. L’homme l’a en effet apprivoisé et façonné au fil des temps, en y développant des activités agropastorales. On peut donc y découvrir des fermes très typiques caussenardes, des buissières, des lavognes, etc.

Le grand tour des Monts et des lacs du Lévézou

Si vous avez des envies de balades en Aveyron, vous aurez le choix entre randonnées pédestres et équestres. Les circuits sont nombreux, et le Grand tour des Monts et Lacs du Lévézou compte parmi les plus prisés en Aveyron. Profitez donc de vos instants en Aveyron, pour faire cette balade en famille. Il faut dire qu’elle est très facile, mais couvre plusieurs jours. Donc si vous avez du temps, c’est la randonnée à ne pas manquer. Vous découvrirez ls environs du lac de Pareloup, et des paysages vallonnés, ceux des Monts du Lévézou et de ses collines qui font rêver, des collines vêtues de champs, et plein d’autres paysages intéressants. Le relief de la région est très varié, en termes de couleur et de volume. Quand on fait une balade pareille, on a l’impression de vivre des moments de romantisme. Donc si vous prévoyez de venir en Aveyron en couple, c’est une balade obligatoire. Vous aurez de très beaux souvenirs à deux. Le premier jour de la randonnée longe 23 kilomètres, et se déroule du Pont de Salars à Arvieu. Le deuxième jour se déroule d’Arvieu à Salmiech, soit 13 kilomètres. Le troisième jour, sur une distance de 22 kilomètres, vous quitterez Salmiech pour aller à Villefranche de Panat. Le quatrième jour, vous quittez Villefranche de Panat, pour vous rendre à Salles Curan (22,5 km). Le cinquième jour, vous quitterez Salles Curan, pour aller à Buloc. Et la boucle recommencera, cette fois-ci, de Buloc, en passant par des points d’ancrage, pour Pont de Salars. Ce circuit est un itinéraire de moyenne montagne qui se trouve à une altitude de 700 à 1 150 mètres.

Profitez du département, en séjournant dans un camping à les Calquières en Aveyron. Le camping Aveyron est idéalement situé pour permettre toutes ces balades intéressantes.

A la découverte des côtes sauvages du Sud Finistère

Les côtes sauvages du sud Finistère regorgent de nombreuses richesses. Les roches découpées, les tempêtes violentes, le vent et la mer qui se déchaîne ravi de nombreux Français. L’air est pur et les activités à pratiquer dans ces régions sont nombreuses. Pour votre prochain séjour dans le Finistère, nous vous conseillons de faire un petit détour vers les côtes sauvages de la région. Nous vous proposons de découvrir notre sélection. Avec un peu d’imagination, vous trouverez de nombreuses activités à pratiquer pour vous égayer.

L’île d’Ouessant

Si vous aimez les balades sur une mer agitée alors n’hésitez pas à prendre le large en direction de cette île. Lampaul est sa capitale. Elle abrite des maisons anciennes mais dans de très bons états. Le principal centre d’intérêt est l’église datant des années 1860. Vous tomberez sous le charme de son clocher. Ce clocher a une histoire. Profitez de votre visite pour la découvrir.

La presqu’île de Feunten-Velen

Cette merveille abrite de nombreux bateaux de pêche. C’est le repère de ceux qui désirent admiere le coucher du soleil. Le reflet du soleil couchant sur l’eau est un spectacle envoûtant. Le splendide phare de la jument est aussi à visiter. N’hésitez pas y prendre quelques photos de souvenir.

La pointe de Penhir

Il s’agit tout simplement de la plus belle de toutes les pointes de la presqu’île de Crozon. La pointe du Penhir offre une vue panoramique sur les alentours. Les tas de pois (3 rochers isolés situés en bas) se présenteront à vous sous tous les angles possibles. Ce site plein d’histoire est magnifique. Vous pourriez faire un petit retour dans le temps une fois sur les lieux.

Les hébergements de la côte sauvage

Pour profiter au maximum de la région, vous devez penser à la question du logement. En trouvant un endroit où poser vos bagages, vous aurez l’occasion de prolonger votre plaisir et d’explorer la côte sauvage du sud Finistère comme bon vous semble. Un camping 4 étoiles dans le Finistère sud est tout à fait indiqué pour un séjour confortable. Les hébergements sont de qualité et les services sont impeccables. En séjournant dans un camping, vous communiez avec la nature sauvage de la côte. Le paysage est magique et l’ambiance est convivial.