camping-sauvage-3

Camping sauvage : que prévoir ?

Vous aimez la nature et vous souhaitez aller vous relaxer à l’abri de tout regard et de toute indiscrétion dans un endroit calme et naturel dont vous êtes le seul à détenir le secret. Partir en voyage quelque temps et tout oublier dans un camping sauvage peut être une expérience à la fois inoubliable et excitante. Nous verrons les avantages de ce camping et les mesures à prendre pour ne pas rentrer dans les travers de la loi.

Les avantages du camping sauvage ?

camping-sauvage-4Ce qui rend ce camping attractif et excitant est que vous n’avez pas de notes à payer à un quelconque prestataire de service. Vous disposez d’un hébergement gratuit. Vous encaissez vous-même les frais d’hôtel. Entre avantages, vous choisissez vous-même votre matériel. Vous arrivez quelque part où vous devez louer un emplacement, mais également louer des équipements. Voyager avec du matériel de qualité et dans de bonnes conditions ne dépend que de vous seul. Grâce à ce type de camping, vous sortez un peu des sentiers battus. Ce camping vous offre le grand avantage de la liberté. Vous pouvez poser vos valises à l’endroit qui vous semble le mieux. Vous vivez des sensations ininterrompues et pleines de grâce. Vous passez des moments de joie inexplicable dehors à côté d’un feu de bois. Vous vivez une expérience hors du commun, quelque chose d’inédit et totalement différent.

Que dit la loi au sujet du camping sauvage ?

camping-sauvage-2Le camping sauvage tire son nom du fait de sa non-règlementation. Autrement dit, sauf en cas d’interdiction, vous pouvez vous positionner où vous voulez. Il faut donc comprendre que rien ne vous interdit de dormir là où vous voulez sauf si les autorités municipales vous empêchent de stationner ou de dormir à certains endroits. Un seul panneau suffit à vous en faire savoir. Certains GPS de qualité vous indiquent également les coins où vous pourrez marquer un arrêt ou pas. Pourvu que vous puissiez trouver de l’espace pour positionner votre tente, garer votre voiture et surtout positionner votre matelas. Dans l’hexagone, la pratique du camping sauvage est acceptée, mais cela ne se fait pas dans l’anarchie et le désordre. Le bivouac est plus toléré, car il ne se pratique que pour une seule nuit. Et vous déguerpissez avec votre tente alors que le camping sauvage peut s’étaler sur plusieurs jours et prend en compte des installations plus importantes et votre camping-car ou votre véhicule qui prend de l’espace dans un emplacement dont vous ne vous êtes même pas acquitté.

Le matériel adéquat pour ce type de camping

camping-sauvage-1Un road trip pour un camping sauvage se prépare. Ce n’est pas un événement décidé sur un coup de tête, car le véhicule doit être parfaitement adapté à la route et bien contrôlé et les équipements nécessaires préparés pour la route. Il faut tout préparer pour avoir le moins de complication possible en route. Vous avez besoin forcément d’eau à boire pour vous désaltérer. Des réserves d’eau doivent donc être prévues. Vous aurez également besoin du matériel pour dormir. Vous devez donc prévoir un matelas, une tente et des couvertures pour passer la nuit aux belles étoiles. Vous devez également apporter les ustensiles de cuisine pour pouvoir faire cuire ou réchauffer en cours de route. Ne manquez pas de prendre des gamelles et un réchaud.

Même avec la pression, vous ne devez jamais oublier les allumettes pour allumer le feu. Vous en avez besoin non seulement pour préparer, mais également pour allumer un feu qui pourrait vous réchauffer compte tenu de la fraîcheur de la nuit. Vous devez emporter de la nourriture en quantité suffisante pour satisfaire ceux qui vous accompagnent dans votre voyage. Vous devez également amener quelques affaires de rechange pour le séjour que vous devez passer loin de chez vous. Il faut également amener avec vous une trousse de secours et de médicaments de première nécessité.

Les pièges à éviter

Il faut bien se renseigner auprès des mairies pour savoir s’il n’y a pas des interdits dans la ville ou la région, pour ne pas tomber sous le coup de la loi. Il faut également observer l’environnement, car un feu de brousse est rapidement déclenché. Il faut donc faire très attention à la réservation de l’environnement.