Tout savoir sur la forêt des Landes

Depuis le 19ème siècle, la forêt des Landes s’est implantée dans le département, recouvrant plus de 600 mille hectares de son territoire. En somme, cette forêt fait environ 67% de la superficie du département des Landes. En France métropolitaine, le département des Landes est celui qui est le plus boisé, détenant aussi la majeure partie du massif régional, soit 60% de la surface départementale. C’est dire que la forêt des Landes se trouve également sur des massifs rocheux. 

Où se situe la forêt des Landes ?

La forêt des Landes, encore appelée forêt de Gascogne, pour son affiliation à une partie de la Gironde et du Lot-et-Garonne, était autrefois appelée Landes de Bordeaux. Elle s’étend sur une bonne partie du département français des Landes, et celui de la Gironde. Cette forêt couvre un plus grand territoire, car elle occupe aussi une petite partie du département de Lot-et-Garonne. Le massif des Landes, massif sur lequel une grande partie de la forêt est posée, donne naissance à quelques fleuves et rivières. Il y a par exemple les fleuves de la Leyre et du Boudigau, et les rivières du Gat mort et du Ciron. A proximité de la forêt des Landes, les villes les plus populaires sont celles de Bordeaux, Dax, Bayonne et Mont-de-Marsan. A l’ouest, le massif des Landes est baigné par l’océan atlantique, formant ainsi, la Côte d’Argent, célèbre côte touristique.

Quelles sont les essences que l’on retrouve dans la forêt des Landes ?

Dans la forêt des Landes, on retrouve plusieurs arbres. Certains d’entre eux sont centenaires, d’autres ont plus de 1000 ans, et d’autres plus de 8000 ans. Les Pins maritimes et les chênes remportent la palme d’or.

  • Les pins maritimes : Les pins maritimes sont plus présents que n’importe quel autre type d’arbre dans la forêt des Landes. Ils couvrent plus de 900 mille hectares de la forêt. Les récentes études estiment que les pins maritimes couvrent une superficie de 950 mille hectares approximativement. Pour la plupart des forêts en Europe, les arbres y sont naturellement. Mais pour le cas de la forêt des Landes en France, ce n’est pas le cas. Ils sont régénérés par des plantations, ou artificiellement par semis. A certains endroits de la forêt, on peut observer des arbres ayant la même taille et approximativement la même épaisseur. Cela voudra dire qu’ils ont le même âge. Les pins maritimes dans cette forêt constituent une manne industrielle pour certaines entreprises agrémentées.
  • Les chênes : Les chênes sont des arbres qui sont aussi représentés dans la forêt des Landes. Les pins y sont présents sous différentes formes. Ils sont présents dans la partie de la forêt qui longe les courants landais, les grands lacs et étangs (chênes pédonculés essentiellement). Il y a également le chêne tauzin ou noir, le chêne-liège qui pour sa part, cohabite avec le pin sur le littoral sud, et le chêne vert qu’on retrouve beaucoup plus sur le littoral de la Gironde.

Le camping dans les Landes est très intéressant. Il y a plusieurs campings de renom dans des Landes, idéalement situés près de la forêt. Certains campings sont même dans la forêt.

Quelques désastres naturels de la forêt des Landes

Récemment, en 2009, lors de la tempête Klaus, la forêt des Landes a connu l’une des pires catastrophes de son histoire. Plus de 200 mille hectares forêt ont été abattus par la tempête, une surface forestière essentiellement appartenant au département des Landes. Cette tempête survient environ 10 ans après la tempête Martin, qui avait presque la même ampleur que Klaus. Heureusement, par le biais des aides fournies par l’Etat ainsi que l’Europe, les sylviculteurs ont replanté les arbres, afin d conserver l’équilibre de la nature, et d’éviter toute installation humaine. A part ces deux tempêtes à savoir Martin et Klaus, la forêt des Landes a été victime de certaines incendies, incendies qui se déclenchent pour la plupart, naturellement, pendant les mois d’août et de septembre.

Faune et flore du Pays Basque

Le Pays Basque est une région à la fois touristique et sauvage. La raison est simple : les touristes ont tendance à s’agglutiner sur les belles plages du Sud Ouest et oublient totalement l’arrière pays. C’est grâce à cela que la nature est particulièrement bien préservée au Pays Basque. Lors de vos vacances au Pays Basque , vous aurez très certainement l’occasion de voir un grand nombre d’espèces endémiques de cette région !

Les plantes du Pays Basque

Grâce à son climat doux et humide , le Pays Basque est un lieu privilégié pour un grand nombre de plante.

Parmi les plantes les plus connues du Pays Basque, il y a bien entendu le piment rouge ! Qui ne connait pas le piment d’Espelette ? 

Vous ne le saviez peut-être pas mais le thym est lui aussi originaire du Pays Basque. Pourquoi ne pas prendre un plant de thym pour le planter ensuite chez vous ? Cette herbe aromatique possède non seulement d’excellentes qualités gastronomiques mais des vertues thérapeuthiques !

Les animaux du Pays Basque

Le Pays Basque se caractérise aussi par une faune qui lui est particulière ! 

Que serait le Pays Basque sans ses Pottok ? Il s’agit de chevaux sauvages, de taille moyenne, qui peuplent les montagnes du Pays Basque depuis la nuit des temps ! Ils sont facilement reconnaissables avec leur robe marron et blanche. 

En vous baladant dans les montagnes, vous pourrez aussi observer un grand nombre de rapaces : le gypaète barbu, le vautour fauve ou le très célèbre aigle royal. 

Comme vous l’aurez compris, le Pays Basque est un véritable régal pour les yeux des voyageurs. Le tout est de prendre conscience que la nature est fragile et de ne pas la dégrader davantage !

Quelles sont les espèces animales à voir dans le Var ?

En plus d’être une région très touristique, le Var est une région qui a une particularité : elle possède de nombreux parcs nationaux et surtout, une faune particulièrement bien préservée ! Si vous décidez de faire une location de mobil home dans le Var , pourquoi ne pas observer la nature au lieu de farniente sur la plage ?

En pleine forêt…

En pleine forêt, vous pourrez notamment croiser le chemin de bêtes magnifiques : le chevreuil européen. Il est commun à de nombreux départements français mais c’est toujours un plaisir de voir ce mammifère à l’état sauvage ! Avec un peu de chance, vous pourrez trouver une espèce un peu plus rare : le daim d’Europe. Il s’agit grosso modo d’un cervidé : les bois sont plus longs que ceux du chevreuil et l’animal est plus imposant. Attention, il est également plus craintif et n’hésitera pas à se défendre s’il sent une menace.

A la mer…

Et que dire de l’océan ? Même si la Mer Méditerranée a une faune aujourd’hui menacée, elle n’en demeure pas moins un refuge pour de nombreuses espèces. Dans le Var, vous pourrez observer le « dauphin commun à bec long », les fans de flipper n’en seront que plus heureux ! Attention, c’est un animal menacé de disparition en Méditerranée. Ne le nourrissez surtout pas et ne tentez pas de l’approcher, laissez-le vivre sa vie paisiblement.

Autre espèce de mammifère marin que vous pourrez croiser dans le Var : le Dauphin de Risso.

Nous espérons que ce passage dans le Sud de la France vous permettra de faire d’innombrables autres découvertes et surtout qu’il vous fera prendre conscience que notre environnement est fragile.

Quelle est la meilleure période pour visiter le Morbihan ?

La période favorable des villes de Morbihan

Une période favorable se caractérise par un climat avantageux, une météo, une température normale et une bonne pluviométrie. Ainsi, le climat océanique dans la  ville de Lorient est sans  saison sèche. Quant à la pluviométrie, elle est très importante et même dans les mois secs. La température moyenne est de 11,9 degrés avec des précipitations moyennes de 883,3 mm sur l’année. Ces précipitations sont de 1217,1 mm en moyenne et annuellement, la température moyenne est de 27,4 degrés. Les meilleurs moments pour visiter cette ville sont le mois de juin, de juillet, d’août et de septembre.

Quant à la  température  dans les Vannes, elle est de 12,2 degrés avec des précipitations en moyenne de 655,6 mm. Le climat dont dispose cette ville est également sans saison sèche. Les mois de juin, de juillet, d’aout et de septembre, sont également les mois les plus favorables pendant lesquels vous pouvez visiter la ville en toute tranquillité.

D’autres  villes de ce département comme le Lanester, le Ploemeur, l’Auray, l’Hennebont présentent également les mêmes caractéristiques que celles citées précédemment avec un climat océanique très favorable, sans saison sèche. Vous pouvez donc vous y rendre dans les mêmes mois que ceux cités plus hauts.

Où séjourner dans ces moments favorables ?

Pour votre séjour  pendant ces périodes favorables, vous pouvez choisir entre un camping dans le Morbihan, un hôtel ou une chambre d’hôtes. Vous trouverez des campings avec piscine, des campings à 4 étoiles des campings au bord de mer avec des restaurants qui vous offrent de très délicieux repas au menu. Ces différents hébergements vous sont offerts avec de tarifs très intéressants. Des activités, des sports et des loisirs sont mis à votre disposition pour vous permettre de passer de supers moments entre amis ou en famille. Vous pouvez également effectuer des balades et des randonnées afin de mieux découvrir la ville. Morbihan est l’endroit parfait pour visiter les parcs de loisirs et pratiquer des activités nautiques.

Camping sauvage : que prévoir ?

Vous aimez la nature et vous souhaitez aller vous relaxer à l’abri de tout regard et de toute indiscrétion dans un endroit calme et naturel dont vous êtes le seul à détenir le secret. Partir en voyage quelque temps et tout oublier dans un camping sauvage peut être une expérience à la fois inoubliable et excitante. Nous verrons les avantages de ce camping et les mesures à prendre pour ne pas rentrer dans les travers de la loi. Continuer la lecture de Camping sauvage : que prévoir ?

Pourquoi la nature nous fait du bien ?

Nous aimons la nature pour ces raisons que nous ignorons parfois nous même alors qu’elle procure le plus grand bien à notre corps. La nature nous révèle toute sa splendeur, mais également sa quintessence et son utilité. Elle joue un rôle important et influence de manière positive comme négative notre être. Nous tenterons de comprendre les bienfaits que nous procure la nature. Continuer la lecture de Pourquoi la nature nous fait du bien ?