Qu’est-ce que l’Asphodèle ?

Toutes les informations qu’il faut savoir sur l’Asphodèle

Qu’est-ce que l’Asphodèle ?

Du genre Asphodelus et dérivé du mot arabe « berrouagh », l’asphodèle est une plante vivace monocotylédone appartenant à la famille des liliacées. Cette plante est aussi communément appelée poireau du diable et pousse au niveau du bassin méditerranéen. Elle était utilisée jadis pour fleurir la tombe des morts.

Description botanique et autres informations sur l’Asphodèle

Le feuillage de cette plante est sous la forme d’une rosette composée de feuilles étroites et linéaires dont les extrémités sont pointues. Ces feuilles sont soutenues par une tige nue. Les fleurs de l’asphodèle sont groupées en grappes fleurissantes portant des fruits en bas. Ces fleurs sont souvent formées de six pétales, composées de trois sépales et de trois pétales de la même forme et de la même couleur. Les fruits issus de cette plante sont des capsules rondes, vertes ou brun-orange ressemblant à de petites cerises. La racine issue de l’asphodèle est tubéreuse et comestible.

Principales espèces

Au sein de cette famille de plantes, on rencontre plusieurs espèces. Les cinq principales espèces de cette plante sont reconnaissables grâce à leur répartition géographique, la forme de la hampe et les fleurs. Ces principales espèces sont :

  • Asphodèle blanc

Du nom scientifique asphodelus albus, il est reconnaissable à sa hampe florale non ramifiée et des fleurs en grappe très serrée. Sa tige atteint 50 cm à 1,20 m de haut. Ses racines sont charnues et allongées. Pour ce qui est de ses feuilles, elles sont longues et un peu glauques.

  • Asphodèle d’arrondeau

Cette espèce est herbacée et surtout rencontrée au niveau de la Bretagne et au nord-ouest de l’Espagne.

  • Asphodèle Cerise

Contrairement à l’asphodèle blanc, sa hampe est faiblement ramifiée et ses fruits sont globuleux et ces fleurs sont moins serrées. Cette plante mesure entre 1 m et 1,2 m de hauteur. Ses feuilles sont lancéolées portant une inflorescence en épi avec des fleurs blanches. Les fruits issus de cette espèce d’asphodèle ressemblent à de grosses cerises mais de couleur beige fauve à gris-jaunâtre.

  • Asphodèle fistuleux

Ici, la tige est creuse avec des fleurs très espacées formant une grappe lâche. Les feuilles de cette espèce, sont étroites, demi-cylindriques et un peu creuses. Ses fruits sont petits et de couleur brun-rouge.

  • Asphodèle ramifié

Encore appelée asphodèle rameux, cette espèce se distingue des autres par une hampe florale plus ramifiée à la base et de petits fruits ou bâton blanc. Elle pousse sur des terrains calcaires ou en bordures de garrigues.

Exigences pédologiques

Comme toute plante vivace, l’asphodèle est renouvelé chaque année. Ainsi, les semis se font à l’automne, au mois de mars et mi-avril. Cette plante nécessite un ensoleillement et un sol léger sec et bien drainant. C’est l’une des plantes les plus rustiques au monde car ne nécessitant pas de gros efforts et investissement pour sa production. Cette plante ne présente aucun prédateur et indemne de toute attaque parasitaire. Elle n’a donc besoin d’aucun traitement pour sa croissance et sa phase de production. Contrairement à la plupart des produites au sein de nos jardins et champs, cette plante supporte bien la sécheresse. Il n’est donc pas nécessaire de l’arroser régulièrement. C’est une plante qui est alors facile à produire, présentant une croissance excessivement rapide et ne nécessitant aucun entretien. Elle se multiplie facilement à partir des éclats de racines ou des rejetons. L’asphodèle est une plante protégée en France et présentant la particularité de devenir une plante envahissante quand elle se plaît au niveau du jardin où elle est plantée.

Utilisation

L’asphodèle est produit pour ces bulbes, ces feuilles et ces fruits. L’utilisation de cette plante dépend du pays. Ainsi, en Espagne, les bulbes sont utilisés crus ou cuits pour nourrir les animaux. L’asphodèle était mangé autrefois lors des périodes de famine bien que cette plante soit difficile à digérer. Elle était utilisée également comme médicaments afin de guérir certaines maladies mais de nos jours elle n’est plus employée dans ce sens. Elle peut être également utilisée pour d’autres usages et servir dans l’art. L’asphodèle intervient donc dans la vannerie, le modélisme, la construction des épées pour les enfants, d’allumettes pour les campeurs ou de cigarettes pour les garnements. Les racines de cette plante riches en amidon servaient également à la production d’une colle utilisée en imprimerie pour les reliures mais aussi par les cordonniers dans la fabrication des chaussures. Elles étaient également mélangées à des figues et employées dans la panification ou distillées afin d’obtenir un alcool très pur.

En outre, tous les asphodèles sont comestibles et utilisables en cuisine. La graine est donc utilisée comme condiment oléagineux. Les racines quant à elles, cuites à l’eau ou sous la cendre interviennent dans la préparation des mets. Les jeunes pousses ainsi les grappes des asphodèles peuvent être utilisées à la manière des asperges dans la préparation des aliments.

En somme l’asphodèle est une plante très rustique que tout jardinier ou passionné des fleurs peut planter dans son jardin. Il ne nécessite aucune dépense majeure car s’adaptant à tout type de sol et pouvant se développer partout. Les asphodèles sont des plantes abritant souvent des insectes auxiliaires. Il est donc intéressant de les introduire au niveau des oliveraies pour la lutte biologique. De plus, toutes les parties de cette plante sont comestibles et utilisables dans la cuisine d’une part mais aussi pour nourrir les animaux.