Tout savoir sur le Pic Epeiche

Aimez-vous les oiseaux ? Il en existe plusieurs espèces dans le monde, les unes plus belles que les autres.

Avez-vous déjà entendu parler du Pic Epeiche ? Vous serez sans doute étonné par la personnalité de cet oiseau après avoir lu cet article.

Les oiseaux, les amis de la nature

Même si vous n’avez pas pour vocation d’étudier les oiseaux, vous en voyez tout de même plusieurs par jours. Les oiseaux nous entourent, interviennent parfois dans nos vies, comme le font les perroquets. À l’opposé d’un perroquet, le pic Epeiche est une espèce plutôt réservée.

Un oiseau particulier

Connu également sous le nom de Dendrocopos major, le Pic épeiche est l’espèce de pic qu’on voit le plus dans le nord de l’Asie et également en Europe. Vous l’avez déjà remarqué dans la forêt ou en brousse. Il a souvent tendance, à l’aide de son bec, de faire du boucan dans un mouvement d’aller-retour incessant.

Le pic épeiche appartient à la catégorie de pic de taille moyenne. On l’identifie grâce à ses plumes rayées avec un mélange de blanc et de noir accompagné d’une tache rouge située au niveau du bas ventre. Le pic épeiche est connu pour son solitarisme. Parfois il vit par couple et ne se déplace jamais. Même lorsque l’hiver arrive, il essaie de s’adapter au climat. Il existe d’autres pics bigarrés comme le pic mar et le pic à dos. Ce qui différencie le pic épeiche des autres pics, c’est son dos qui parait plus sombre. En plus chez la femelle, on note une couleur rouge au niveau de son bas ventre et chez le mâle on note une tache rouge sur sa nuque. Son front, ses joues, sa gorges et son menton sont blancs chamoisés tandis qu’il a une calotte noire. Une moustache noire se trouve sur sa bande post auriculaire et arrive jusqu’à sa poitrine formant en tout une forme de demi-collier. Son bec est noir et pointu ressemblant à un ciseau.

Il a un manteau noir et sur ses ailes on remarque des taches blanches. On note également deux bretelles de couleur blanche sur son dos. Il dispose d’une queue noire avec des taches de couleur blanche sur l’extérieur.

La femelle n’est pas trop éloignée du mâle physiquement. C’est seulement sa queue qui fait la différence avec une couleur noire dans toute sa totalité. Le bas ventre d’un Pic épeiche jeune est plus clair que celui d’un adulte. La taille de l’adulte varie entre 20 et 24 cm avec un poids de 70 à 98 g.

Le Pic épeiche est un oiseau grimpeur qui utilise des branches comme support afin de monter et descendre des arbres.

Chez le Pic épeiche, le régime alimentaire est différent comparé aux autres types de pics. Les Pics épeiche aiment beaucoup les insectes surtout lorsqu’ils se reproduisent. Ils aiment se nourrir des insectes comme les araignées, les fourmis, les sauterelles. Ces insectes se trouvent souvent sous des écorces ou dans les bois. À part les insectes, ils aiment aussi les végétaux comme des noisettes, des glands, des graines ligneuses, des pousses, etc. Pour pouvoir rapidement se nourrir, le Pic épeiche utilise l’ouïe pour pouvoir repérer les insectes. Pour réussir à décortiquer un fruit, il utilise son bec puissant pour par exemple cassé une noix.

Concernant le cri du Pic épeiche, c’est un son explosif court mais très sec. Parfois, il lui arrive d’émettre des Chick qui ne résonnent pas assez. Le bruit qu’il fait lorsqu’il cherche une nourriture, c’est-à-dire quand il donne de petits coups de bec aux trous d’arbres, diffère de celui qu’il fait lorsqu’il recherche un partenaire. En fait, lorsqu’il cherche à s’accoupler, le Pic épeiche donne des coups de bec très violent et rapide à une vitesse qui peut atteindre 25 km/h. Il donne entre 5 et 20 coups de bec en une seconde. Il parvient à résister à ces coups de bec puissants grâce à un système d’absorption de chocs, ce qui le différencie aussi des autres oiseaux. Son bruit de coup de bec peut être entendu à 800 mètres. Ce bruit a d’ailleurs été découvert en 1943 par des scientifiques qui ont compris que c’était provoqué par la répétition des coups de bec du Pic épeiche.

Sa reproduction est plutôt simple. La majeure partie des oiseaux de la forêt font tout pour attirer la femelle idéale. Dans le cas du Pic épeiche, la répétition de ses pics puissants est sa manière de faire appel à sa femelle.

C’est en général après la reproduction qui dure au plus 120 jours que survient la mue complète des Pics épeiche adultes. Pour se reproduire en toute tranquillité, le pic épeiche se refuge dans le tronc d’un arbre. Ce tronc d’arbre, est aussi considéré comme sa chambre puisqu’il y reste pendant toute une année. Le tronc peut avoir un diamètre de 6 cm plus grand que le tronc de l’épeichette. Le pic épeiche préfère nicher dans les cavités. Pour construire ou aménager une cavité digne du nom, il faut l’association du mâle et de la femelle. Les deux prennent entre 3 et 4 semaines pour creuser une loge de 25 à 30 cm de profondeur. Côté largeur, la loge fait environ 15 cm et 5 cm de diamètre. Les deux préfèrent effectuer cette opération souvent en mars ou en avril et ils choisissent un tronc vieillissant.

La femelle pond 4 à 7 œufs entre avril et juin. Ensuite, l’incubation prend entre 10 et 16 jours. La femelle s’occupe de l’incubation dans toute la journée tandis que le mâle la remplace la nuit. Les deux parents sont autorisés à nourrir les poussins et l’élevage prend souvent 20 à 23 jours. Les poussins sont encore assistés par les parents pendant 15 jours en plus avant de bénéficier de leur liberté.

Le Pic épeiche est en sécurité sur le territoire français depuis l’arrêté ministériel en 1981 qui interdit sa destruction ou sa capture. Il est également interdit de voler ses œufs ou de détruire son nid. La loi refuse également de perturber son milieu, s’il est vivant ou pas, nul n’a le droit de l’utiliser, le vendre ou l’acheter.