rencontres-sauvages.com_Voyager au Kenya pour découvrir le lac de Turkana

Voyager au Kenya pour découvrir le lac de Turkana

À l’extrême nord du Kenya, à proximité de la frontière éthiopienne, le lac Turkana est l’un des plus grands lacs salés de l’Afrique avec 250 km de long et 50 km de large. Il est aussi surnommé « la mer de Jade » de par sa couleur cyan. La zone a su conserver son état naturel et c’est pour cette raison que les touristes sont attirés par cet endroit du Kenya quasiment désertique. Nous allons vous présenter dans cet article les attraits que vous réserve l’environnement de Turkana.

Découvrir les paysages sensationnels du lac Turkana au nord du Kenya

Le lac Turkana est une véritable mer intérieure alimentée par les rivières éthiopiennes. Si vous embarquez à bord d’un hélicoptère, vous serez sidéré par la vision irréaliste qu’elle offre. Cependant, le lac n’a pas d’évacuation, mais par contre elle s’évapore. Et c’est à ce moment-là que la teneur en sel s’accentue. Durant votre voyage au Kenya, attendez-vous à une température atteignant les 50 °C à cet endroit.

Pour vous y rendre, vous pouvez aussi prendre la route à partir de la ville de Kitale ou la ville de Nakuru et en 4×4 parce que les routes sont non goudronnées. Vous observerez en route un paysage semi-désertique composé d’acacias et de termitières. Arrivée à Loyangalani (extrémité sud du lac Turkana), il commence à y avoir des arbres et de petites oasis de verdure. Cet endroit est également le point de départ des excursions en bateau sur le lac.

En évoluant sur les pistes rustiques, vous arriverez au parc national Sibiloi. C’est un parc créé en 1973 qui assure la protection des sites écologiques et de fouilles archéologiques. Il y a par exemple le site archéologique de Koobi Fora. Son paysage de forêts pétrifiées vous coupera le souffle !

Les autres curiosités à découvrir aux alentours

Lors de votre aventure au lac Turkana, vous remarquerez sans doute que les abords du lac sont un repaire d’animaux sauvages en tout genre. Vous pourrez contempler toute une masse de crocodiles du Nil et d’hippopotames paressant sur les rives. Vous apercevrez sûrement bon nombre d’oiseaux migrateurs grâce à la présence d’eau. La région est aussi peuplée de lions, guépards, girafes, éléphants, rhinocéros, etc.

Dans le site archéologique de Koobi Fora, des paléontologues ont découvert en 1972 de vieux ossements datant jusqu’à plusieurs millions d’années. Beaucoup de richesses ont aussi été révélées : des milliers de spécimens préhistoriques ont été mis à jour, dont des restes d’hominidés, des fossiles de tortues et d’éléphants.